Home | Site map | Help FR | DE | NL | EN rss
News Diary Guide
blind print
Home Citizen Mobilité Politique de mobilité Plan communal de mobilité

Plan communal de mobilité

Malmedy s’engage dans un plan de mobilité

Il devient de plus en plus difficile de circuler à Malmedy…
Certains ont entendu parler d’un grand projet visant à désengorger l’avenue des Alliés. Si ce désengorgement est effectivement un besoin prioritaire, d’autres problèmes, bien réels et liés à la mobilité, doivent être considérés.

Au centre ville, on parlera des embouteillages, des problèmes de stationnement, du trafic-parasite dans les quartiers résidentiels, du développement urbanistique inadapté à la voirie actuelle, des nuisances, du manque de cheminements piétons et vélos. Par contre à Baugnez, Géromont et Ligneuville, on parlera de vitesses excessives, d’insécurité pour les usagers faibles le long de la route nationale, …

Nos enfants ne peuvent pas se déplacer seuls car ils n’ont pas de cheminements sécurisés pour se rendre à l’école, au hall des sports, à l’académie de musique, … Il faut réagir vite.

En novembre, le Conseil communal a décidé d’établir un plan communal de mobilité. De quoi s’agit-il ?
Le Plan Communal de Mobilité (PCM) est un document de planification de la mobilité à l'échelle de la commune. L’étude et les nombreuses mesures qui conduisent à ce plan sont subsidiées à 80% par la Région wallonne.

Ce plan se déroule en 3 phases.


1er. Un diagnostic de la situation existante
Un pré-diagnostic a déjà été établi et transmis au Ministère de l’Equipement et des Transports (MET). Quatre bureaux d’études ont répondu à l’appel d’offres pour élaborer le plan de mobilité pour notre commune. En collaboration avec le MET, nous avons étudié ces offres et le bureau d’études STRATEC a été sélectionné en concertation avec le Ministère.

2e. La définition des objectifs

Nos objectifs sont les suivants : l’accessibilité du centre ville, la mobilité, l’augmentation de la sécurité routière, l’amélioration du cadre de vie de l’ensemble de la ville, le stationnement, la gestion des poids lourds, …

La réalisation d’un tel plan et son succès dépendent de la manière dont il est mis en œuvre. C’est en consultation avec la population qu’un PCM valable peut voir le jour. L’écoute, la communication, le dialogue, la consultation doivent être les moteurs de ce grand projet. Des enquêtes seront menées auprès des habitants. Que vous soyez étudiants, riverains, commerçants, piétons, cyclistes, conducteurs de poids lourds, automobilistes, parents, personnes handicapées, usagers à mobilité réduite, utilisateurs des lignes de transport en commun, que vous habitiez la ville ou les villages, vous pourrez vous exprimer.
Des comptages automatiques et manuels seront effectués aussi bien dans les villages qu’au centre ville. Des réunions de concertations, d’informations,et des présentations didactiques des résultats auront lieu entre la population, le Collège communal et le bureau d’études. Il importe de réaliser un diagnostic précis, basé à la fois sur la collecte de données et d’avis auprès de la population ainsi que sur des observations sur le terrain. La durée de cette étude est évaluée à environ 12 mois. Elle a commencé au début de l’année 2008.

3e. L'établissement de propositions concrètes

A partir de cette réflexion, un plan d’actions sera établi. Les solutions envisagées seront pragmatiques et devront impérativement résoudre les difficultés d’aujourd’hui mais aussi celles que l’on peut déjà prévoir pour demain. Des installations légères ou des actions ne nécessitant pas obligatoirement des travaux lourds et coûteux seront bien entendu privilégiées.


Conseiller en mobilité
Renaud BOMBOIR
  080 / 799 664
fermer